Stats Google Analytics

PSYCHOLOGIE DE LA PERTINENCE, un soin hors de la psychothérapie par Thierry Tournebise fondateur de la maïeusthésie

5 novembre 2020 par Luci Sogorb

Psychologie de la pertinence

La psychologie classique et la psychiatrie s’occupent des « troubles » (« disorders » dans le DSM), la psychanalyse s’occupe de permettre à l’humain de se révéler sans détours, la psychologie positive permet à ses patients d’accroître leur potentiel de santé, et d’accomplissement.
Les paradigmes (fondements) de chacune de ces approches conditionnent ce que les praticiens vont observer, ce à quoi ils seront sensibles pour mettre en œuvre leur expertise.

Einstein disait « C’est la théorie qui décide ce que nous sommes en mesure d’observer »*.
Les psychologues Christopher Chabris et Daniel Simons** ont révélé expérimentalement à quel point lorsque notre attention est focalisée quelque part, un mécanisme de « cécité d’inattention » nous rend aveugle au reste.
Si l’on ajoute à cela le « fameux effet Pygmalion »*** étudié par les psychosociologues, où l’on produit ce à quoi l’on croit, ce que l’on s’attend à voir… l’objectivation des phénomènes psychiques et la compréhension de la psychologie deviennent une affaire délicate.

A travers ce qu’on peut appeler la « psychologie de la pertinence », nous allons dans ces quelques pages, envisager de nouveaux paradigmes pour appréhender la psyché avec autant de précision que possible, sans pour autant ignorer ce que nous ont légué nos prédécesseurs.

*in Maisondieu 2001, p.52
**Christopher Chabris (psychologue, l’Université des Syndicats à Schenectady – New York), et Daniel Simons (psychologue, Université de l’Illinois – Chicago, Urbana Champaing).

***Expérience de Rosenthal et Jacobson, citée dans « Les concepts fondamentaux de la psychologie sociale » de Gustave-Nicolas Fischer, (2005 p.125)

également une vidéo de la conférence donnée sur ce thème donnée par l’auteur au Centre Neuchâtelois de Psychiatrie 

Cliquez sur les titres ci-dessous pour lire 

1 Les paradigmes
 – La psychanalyse – La psychologie classique – La psychiatrie – La psychologie positive – Résumé des paradigmes

2 Les praticiens et la souffrance psychologique
-Soulager les souffrances– Poser des diagnostics – Proposer des traitements

3 Difficultés diagnostiques
– Diagnostiquer pour soigner et guérir – Une difficile recherche d’efficacité – Une disparité diagnostique persistante – L’expérience de David N.Rosenhan

4 Psychologie de la pertinence
-Trois types possibles de psychologie – Le principe de justesse – La guérison n’est pas le projet – Ce que devient la thérapie 
– Ce que devient le patient – Ce que devient le diagnostic – Ce que devient l’inconscient – Ce que devient le temps

5 De la source au symptôme
– La source (étiologie) – Le clivage et son processus – Un vide et des compensations – Le retour vers l’intégrité – Le rôle des symptômes – Une forme de « sanatogenèse » – Une sémiologie revisitée – La reconnaissance

6 « Spécialement pour »
– Le principe de causalité – Le principe de finalité – Structure et clivage de la psyché – Deux pulsions garantes de notre intégrité – Rapport avec les pulsions freudiennes

7 Un nouveau type d’accompagnement         
– Un accompagnement « hors thérapie » – Psychologie de la pertinence – Spécificité de la maïeusthésie

Bibliographie

Chartier Jean Pierre
– Guérir après Freud Psychoses et psychopathies -– DUNOD Paris 2003

Demazeux, Steeve
-Qu’est-ce que le DSM ?
Genèse et transformation de la bible américaine de la psychiatrie – ITHAQUE, 2013

Ey, Henri
-Manuel de psychiatrie -Masson 1989

Freud, Sigmund
– Le narcissisme – Tchou Sand 1985

Heidegger, Martin
-Être et temps – Gallimard 1986

Jourdan, Jean-Pierre
-Deadline,  dernière limite –  Pocket Les 3 Orangers, 2006

Jung, Carl Gustav
-Ma vie -Folio Gallimard, 1973

Maisondieu, Jean
-Le crépuscule de la raison – La maladie d’Alzheimer en question – Bayard 2001

Martin-Krumm Charles  et Tarquinio Cyril
-Traité de psychologie positive -De Boek 2011

Maslow, Abraham
-Être humain – Eyrolles 2006
-Devenir le meilleur de soi-même – Eyrolles, 2008

Monod, Jacques
 Le hasard et la nécessité- Point Seuil 1970

Rosenhan, David R.
Voir Watslawikck
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Rosenhan 
http://www.academia.edu/1860451/On_Being_Sane_in_an_Insane_Place–the_Laboratory_of_Plautus_Epidamnus_preprint_revised_
 

Sénèque
-La brièveté de la vie – GF Flammarion 2005

Szasz ,Thomas,
-Le mythe des maladie mentales  – Payot 1975

Williams, Donna
-Si on me touche je n’existe plus –  Robert Laffont J’ai lu, 1992

Watzlawick, Paul
-L’invention de la réalité – Le Seuil, 1988  
http://www.lereservoir.eu/MALLE%20DU%20PROF/BIBLIOTHEQUE/PSYCHOLOGIE/ROSENHAN.pdf
 

Curr PsycholDOI 10.1007/s12144-013-9188-z  ©Springer Science+Business Media New York 2013  


Étiquettes : , ,

Leave a comment




Copyright 2014 / Luci Sogorb