Qui suis-je ?


LUCI SOGORB - Praticienne de neurofeedback - Paris

Dans un premier temps de vie professionnelle, pendant plus d’une vingtaine d’année, j’ai évolué dans le milieu de la création à des postes à responsabilités (créatrice, réalisatrice de costumes de théâtre/ responsable d’atelier; styliste, modéliste/ responsable de collection ).

Un parcours enrichissant au travers duquel j’ai tenté d’apporter de la cohérence aux personnes et personnages par le soin de l’apparence et du costume.
Au fil de mon évolution, le besoin de donner du sens, de l’équilibre, de l’attention s’est très naturellement déplacé du paraître vers le sujet.
« Il ne suffit pas de voir un individu tel qu’il se montre, mais aussi de comprendre qu’il est l’expression de tout un vécu depuis sa naissance… passer d’une vision plate (l’apparent) à une vision en relief (la profondeur de toute une vie). » T.Tournebise.

Mes démarches personnelles m’ont amené à rencontrer le docteur Jean Pierre Ledru grâce à qui j’ai découvert le neurofeedback.

Cette approche m’a apporté des résultats qu’aucune autre n’avait permis.
Les bienfaits qu’elle a produit dans ma vie m’ont amené tout naturellement à partager cette pratique avec mon cercle familial, puis amical avec des résultats du même ordre pour la plupart.

 

Mon expérience, mon intérêt croissant et ma confiance en cette méthode m’ont conduit, à l’évidence, à en faire mon métier, afin de contribuer à rendre le neurofeedback accessible au plus grand nombre, et d’accompagner à mon tour les personnes sur le chemin d’un mieux-être.

Par souci de me joindre, avec justesse, à la personne dans son accomplissement, j’entreprends depuis le mois d’octobre 2013 une formation de praticienne en maieusthésie.
Une manière innovante d’envisager l’accompagnement thérapeutique, où prévalent l’humain, la reconnaissance de l’expérience vécue et des ressentis.
Le praticien en maïeusthésie est un explorateur de justesses à révéler, en aucune façon d’un mal à éradiquer.
Il conduit par un guidage non directif, à l’identification et l’accueil des parts de soi en souffrance afin de leur apporter du soin et d’ouvrir l’accès à un sentiment d’entièreté, de réconciliation avec soi-même et les siens.

Le neurofeedback comme la maïeusthésie favorisent l’émergence des ressources de chacun pour une réhabilitation de soi.

Voici donc cinq ans que mon deuxième temps de vie professionnelle est en chemin, et je souhaite remercier ici les personnes que j’accompagne de tout ce qu’elles m’apprennent de l’être à travers nos rencontres, elles me permettent d’affiner continuellement mon approche et chacun de leurs résultats est pour moi un bonheur.

 

LUCI SOGORB

 

• Praticienne de neurofeedback – système Neuroptimal
Certifiée Advanced trainer – Zengar institute –
Membre de l’ADNF (assocition pour la diffusion de neurofeedback en France)
et de l’UPND (union des praticiens de neurofeedback dynamique)
• Praticienne en maieusthésie
niveaux 1 et 2 en écoute et communication thérapeutique – maieusthésie –
Cabinet de Formation en Communication, Ressources Humaines et Psychothérapie (Thierry Tournebise)
Apprendre autrement : stage fondamental pour la correction de la dyslexie.
Communication non violente CNV – Marshall B. Rosenberg –


Copyright 2014 / Luci Sogorb