Études sur le neurofeedback dynamique


Revelation: The fabric-like 3D grid structure of connections in a monkey brain. © Van Wedeen

Revelation: The fabric-like 3D grid structure of connections in a monkey brain. © Van Wedeen

 

Études sur le neurofeedback en France

 

  • Le neurofeedback (logiciel NeuroCARE® aujourd’hui rebaptisé NeurOptimal™) a fait l’objet d’une étude pour le traitement du Trouble du Déficit de l’Attention et Hyperactivité (TDAH) au Laboratoire de Neurosciences Fonctionnelles et Pathologies du CHU d’Amiens (UMR 8160, unité du CNRS).

http://www.adnf.org/Neurofeedback_France_TDAH.htm

 

  • Impact du neurofeedback NeurOptimal sur des patients atteints de Pathologies fronto-temporale, sur le stress, l’anxiété du conjoint-aidant et la relation de couple (2013).

Étude de La Pitié Salpêtrière effectuée par Nathalie Gunther & Noëlle Duforest psychologues cliniciens.

 

 

Études sur le neurofeedback Aux États-Unis

Pour consulter les résultats de recherches menées par Neuroptimal sur les manifestations suivantes :

dépendance, TDA ou TDAH, anxiété et dépression, stress, troubles du spectre autistiques, troubles du sommeil… Veuillez consulter la page « recherche » du site de Neuroptimal    ICI.

 

Études sur le neurofeedback Au Canada

Résultats d’une etude indépendante sur le neurofeedback dynamique effectuée à l’Université de Victoria (Canada) par Charlène Zietsma, Ph. D, en décembre 2008. Enquête réalisée auprès de plusieurs centaines de praticiens utilisant le logiciel NeurOptimal™.

Source : UPND (avec autorisation)

 

 

 


Copyright 2014 / Luci Sogorb